La musique du Moyen-Age.

....................Sommaire....................... ...............Forum............................. ................Sondage............................... ....................Nous contacter.....................

 

I. Présentation.

C'est une période très vaste limitée par la chute de l'Empire Romain d'Occident en 476 et la prise de Constantinople en 1453 par les Turcs.

II. Ce qu'il faut retenir.

L'Eglise ponctue la vie quotidienne et joue un rôle primordial dans le système éducatif.
La musique est enseignée comme une science, dépassant par là son aspect sonore, pour devenir un objet de réflexion philosophique. La musique est donc porteuse du message de l'Eglise Catholique.

III. Définitions.

  1. La musique sacrée: désigne tout ce qui se raporte à la musique religieuse. Oeuvre conseillée à écouter: Laus Trinitati de Hildegard von Bingen (1098-1179).
  2. La musique profane: tout ce qui ne concerne pas la religion. Oeuvre conseillée à écouter: La quinte estampie reale.

Répons : Chant qui correspond (répond) à la lecture du texte liturgique qui a précédé. Ce terme peut désigner aussi un chant où le choeur répond à un soliste.

Clausule : Improvisation vocale polyphonique.

Déchant : Polyphonie par la création d'une deuxième voix qui suit note par note la première voix, d'où le terme de contrepoint (cf. Guillaume de Machaut: Qui veut savoyr bien déchanter ...).

Psaume : du grec « psalmos », chant liturgique de la religion d’Israël passé dans le culte chrétien et

constitué d’une suite variable de versets (cf. psaumes de David, psaumes à la Vierge, psaumes d’Hildegard von Bingen …).

Séquence : C'est un autre texte que l'on rajoute sur une improvisation dans un chant grégorien (Diesirae, Stabat Mater).

Jacquets : Les Jacquets sont les pélerins qui participent au pélerinage de Saint-Jacques de Compostelle.

Croisés : Les Croisés sont des pélerins.

POUR CONNAITRE TOUS LES INSTRUMENTS DU MOYEN-AGE, CLIQUEZ-ICI.